Ritualiser la performance musicale : les transgressions de Jani Christou

Les dernières années ont vu une redécouverte de l’œuvre du compositeur grec Jani Christou (1926-1970), dont la poétique fait une place centrale aux dimensions scénique, corporelle et rituelle du jeu musical. La pianiste et musicologue Andriana Minou a offert une introduction à Christou en éclaircissant notamment les concepts de « metapraxis » et de « protoperformance » théorisés par le compositeur et mis en application tout particulièrement dans ses œuvres des années 1960.

Un souci technique au cours de la conférence, en empêchant la diffusion du son d’une vidéo d’Anaparastasis III (pour pianiste, ensemble et bande), a entraîné une situation improvisée de « metapraxis » illustrant parfaitement le propos de la conférencière — dont on pourra voir l’interprétation intégrale de cette œuvre via ce lien.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *